Un site parodique sur le PSG
3615 Alexis Le Parizinzin

Maaaaa ! Qué lélé ! ®

Posté par dans Articles le 05 août 2008

Ce n’est plus un scoop aujourd’hui si je vous l’annonce puisque j’ai bien mis deux semaines à réagir à cette nouvelle, mais un article méritait tout de même d’être écrit à ce sujet: Claude Makelele a signé au Paris Saint-Germain.

Alors voilà, même si on ne le présente plus, je fais un petit tour pour m’informer plus en profondeur sur lui, et je découvre qu’il a fêté ses 35 ans le 18 février dernier; nous avons donc affaire à un Verseau qui à quelques heures près naissait le 19 et aurait été Poissons.

Jusque là, rien de bien passionnant, si ce n’est que tout le monde sait que le Verseau est un signe qui s’entend avec tous les autres signes, de par son caractère fraternel. Nan je déconne j’en savais rien je viens de copier coller ça depuis Wikipédia.

Wikipédia qui d’ailleurs est particulièrement bien fourni concernant notre Cloclo, nous faisant par exemple savoir qu’il a grandi en parlant le lingala, une langue du Congo dans laquelle le mot « Makelele » signifie « bruit ». Maaaaa ! Qué lélé !

[mode je-me-relis on]

Ca se sent que le manque d’inspiration se fait sentir, j’imagine ? Parce que mon article pue l’étron farci au dindon frit, un peu, pour l’instant.

[/mode je-me-relis off]

(Lire la suite…)

ANTIS PSG, VOUS AVEZ TUÉ MON CLUB

Posté par dans Articles le 17 avril 2008

« Le PSG manque d’amour (…) pour que je te fasse un bon centre en retrait, il faut que je t’aime. Si je m’en bats les couilles de toi, je te laisse une cacahuète » – Jérôme Alonzo dans L’Equipe, février 2006

hyenes charognards paris saint germain psg vous avez tué notre club

Il y a des jours comme ça, où sans comprendre pourquoi, on se remémore nos souvenirs. Qu’est-ce qui nous amène à nous replonger dans le passé ? La force des choses présentes, peut-être, cette sorte d’impasse inéluctable à laquelle on sait que l’on finira confronté, et qu’un jour on rencontre en l’ayant presque oublié. Ce mur qui nous est d’abord indifférent, et dont on finit par se rendre compte que l’on n’arrivera pas à le contourner. Que si l’on veut le briser, cela ne se fera pas sans que l’on y mette tout notre coeur.

Comme beaucoup d’autres, cela fait longtemps que je supporte le PSG; mais à vrai dire, j’en ai surtout connu les années noires. Francilien de ma naissance à 2007, abonné au Parc des Princes un temps, je suis aujourd’hui expatrié hors de la région Parisienne. Si les années ont peu à peu relégué le PSG à un rang secondaire de mes préoccupations, mon amour pour le club quant à lui est demeuré intact. Ce qui m’y rattache, ce sont des rêves de gosse, des souvenirs impérissables, des émotions fortes; de mon premier match au Parc des Princes aux finales de Coupes, jusqu’à la situation actuelle …

(Lire la suite…)