Un site parodique sur le PSG
3615 Alexis Le Parizinzin

Lettre à Vikash

Posté par dans Articles le 16 janvier 2007

lettre a vikash dhorasoo sur le parizinzin par chatougri

« Cher Vikash,

Mercredi 11 octobre 2006… cette date est restée gravée dans ma mémoire. C’est ce jour que tu as été licencié du PSG pour « manquements à ton obligation de réserve, ton devoir de loyauté ainsi que tes actes d’insubordination, de désobéissance, et une attitude de provocation permanente ». Tu avais peut-être fait une erreur, Vikash. Cela a déplu à Guytou et Zazac et leur réaction n’était peut-être pas totalement injustifiée. Mais moi, je t’ai pardonné, Vikash. Car on pardonne quand on aime.

Suite à ton départ, je me suis retrouvé dans la tourmente, mon Vikash. J’avais tout essayé pour te retenir, j’étais même allé chanter mon amour et mon soutien sur RTL le 2 octobre dans l’émission de Pascal Praud; en vain. J’ai même abandonné Le Parizinzin, dégoûté par tout ce remue-ménage, dégoûté par cette existence devenue si fade sans toi. Devenue si terne sans ton sourire. Ce mois d’octobre 2006 a été si difficile, je me suis senti si seul… ton absence m’a brisé semaine après semaine, jour après jour, heure après heure, minute après minute, seconde après seconde, dizième de seconde après dizième de seconde, centième de seconde ap… mmm.
Mais les choses ont changé depuis.

record button Téléchargez ou écoutez

Comme tu le sais sûrement déjà Vikash, hier Guytou a fait ses cartons, le coeur serré, je le sais. J’ai de la peine pour Guytou, car même s’il était une tête de mule, il avait un coeur, et un gros coeur, qui battait au travers de son pull en laine et qui résonnait si fort que même les étoiles l’entendaient battre. Mais le soucis c’est que sa voix aussi elle traversait les galaxies quand il gueulait. Et c’était plus possible de continuer avec un sale caractère comme ça. Mais quand même, il était une personne que je respectais, une personne que j’aimais vraiment, car il était avant tout un homme, un passionné. Un vrai. Seulement je ne pouvais oublier qu’il m’avait forcé à le choisir plutôt que toi.Aujourd’hui je relève la tête, Vikash, car Guytou, ne me fouettera plus le coeur. Aujourd’hui, tu me manques, Vikash, j’ai besoin de ta douceur. De tes cheveux, de ton regard, de ton odeur. J’ai besoin de toi. Jebay aussi. Pedro aussi. Et Heritiana. Et tant d’autres. Nous avons besoin de te revoir. Que tu sois à nouveau là. Que tu nous retransmettes l’insouciante joie de vivre qui te caractérisait (que tu nous offres « Substitute » en DVD aussi, parce que bon, on a pas trop envie de claquer notre tune quoi)Tu le sais sûrement déjà grâce aux journaux, Vikash; Paul Le Guen est le nouvel entraîneur du PSG, maintenant. Tu t’étais un peu brouillé avec lui quand tu es parti au Milan AC, je sais. Mais les années ont passé, Vikash. Et si vous vous tendiez la main ? Allez. Et puis les bretons c’est des gens bien. Allez quoi. Reviens Vikash. Fais-le pour Jebay. Fais-le pour Pedro. Pour Héritiana. Pour nous. Pour demain. Je t’en prie. Voilà.

Je t’embrasse avec toute la tendresse du monde, au nom de ces gens qui ont besoin de toi,

ton métazoaire triblastique coelomate non-métamérisé. »

comité pour le retour de vikash dhorasoo au psg

Laisser un commentaire
1 Commentaire
Tony a écrit le 18 mai 07 | #

Reviens vikash. Tu nous manques

Laisser un commentaire

| TrackBack URI